ENVIRONNEMENT ET PROPRETE

Schaerbeek, une commune verte, de larges trottoirs, des parcs…

 

Problème : les déchets sur les trottoirs, dans les jardinets et dans les parcs, c’est inacceptable !

 

Proposition : diminuer le « jetable » : consigne sur les canettes.

 

Proposition : organiser des actions de ramassage pour faire de la propreté l’affaire de chacun.

J’aime travailler la terre, ça ressource et, le potager, c’est un apprentissage extra pour les enfants …

 

Problème : il y a des espaces inutiles, des coins laissés à l’abandon et de longues listes d’attentes pour bénéficier d’un potager collectif, victimes de leur succès.

 

Proposition : spotter chacun de ces espaces inutilisés et y installer bacs potagers.

 

Nous avons de l’eau potable dans nos robinets !

 

Problème : consommer de l’eau en bouteilles c’est : lourd à porter, couteux et polluant !

 

Proposition : sensibiliser par de larges campagnes d’information aux avantages de l’eau du robinet.

 

Marie Nyssens - élections communales Schaerbeek 2018 - mes idées et propositions pour l'environnement et la propreté à Schaerbeek.

En savoir plus…

 

Les déchets sur l’espace public oui, c’est nouveau.  Il y a 50 ans, les snacks, cannettes, ce n’était pas dans les habitudes, ces déchets, ces habitudes sont nouvelles. On peut changer les habitudes. C’est meilleur pour notre santé et pour l’environnement. Il faut une action multiple :

  • changer les habitudes d’achats : augmenter l’offre de « vrac », refuser les emballages individuels,

  • promouvoir la consommation de l’eau du robinet, l’utilisation des gourdes, installer (et entretenir) des fontaines d’eau potable dans les parcs, dans les écoles,

  • faire pression pour diminuer le « jetable » : consigner les cannettes, bouteilles en plastique, suremballages.

 

Aussi, l’espace public nous appartient. Promouvoir et soutenir les actions collectives de ramassage de déchets (en fin de journée ensoleillée au parc Josaphat), en famille, de manière conviviale avec les agents de propreté. La propreté c’est l’affaire de chacun. Au Japon, les enfants nettoient eux-mêmes leur école, chacun.e peut être responsabilisé pour rendre la commune plus agréable.

La propreté, c’est aussi la qualité de l’air que nous respirons. 

 

Une action globale sur la pollution de l’air est nécessaire. Le passage de 1030 en zone 30, c’est une décision que je soutiens pour le bien-être des familles : ça diminue les nuisances sonores, c’est bon pour la fluidité de la circulation, bon pour notre sécurité, bon pour la qualité de l’air que nous respirons.

Votre avis est important ! Partagez vos idées, posez vos questions, interagissez - via le formulaire ci-contre.

Merci! 

  • Facebook
  • Icône social Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn Social Icône