L’arrivée d’un enfant, c’est extraordinaire.

 

Problème : la recherche d'une solution d’accueil = stress majeur pour 45% des parents… c'est inacceptable.

 

Proposition : pour augmenter le nombre de places d'accueil des 0-3 ans, il faut diversifier l’offre : promouvoir la profession d'accueillant(e) à domicile dans les quartiers moins couverts. 

Proposition : ouvrir, dans chaque commune, une maison une maison des parents pour informer et orienter les parents vers la solution d’accueil qui leur convient.

Proposition : assouplir le congé de maternité, en dehors des semaines à prendre obligatoirement, pour autoriser la reprise du travail en douceur ; autoriser aini le mi-temps médical en cas de maternité.

En savoir plus : …

L’accueil de la petite enfance commence par l’accueil du futur parent.  Devenir parent c’est une joie, c’est aussi sauter dans un nouvel univers. Avoir de nouvelles questions. Résoudre de nouveaux défis. On peut soutenir les parents par une écoute de leur situation, de leur sensibilité éducative et une information complète des solutions locales disponibles ainsi que des procédures nécessaires.

  • La création d’un service au sein de chaque commune dont la qualité serait la connaissance du secteur de l’accueil et ainsi des solutions de gardes de qualité existantes sur la commune et d’une permanence pour répondre aux questions et orienter les parents vers la solution qui leur convienne le mieux. Ce poste permettrait aussi de faire « remonter » les besoins des parents par l’élaboration de statistiques

  • La création d’un subside pour soutenir les associations qui remplissent ce même rôle de manière « délocalisée » avec les publics plus éloignés. 

L’équilibre vie professionnelle et familiale étant vécu difficilement par 30% des parents.

Le développement d’une offre d’accueil varié passe par l’encouragement à la création d’une diversité de types d’accueil. Chaque enfant doit avoir eu l’opportunité, avant son entrée à l’école, de fréquenter un lieu de socialisation. 

  • Diversifier l’offre d’accueil, notamment par la promotion de la profession d’accueillant conventionné à domicile dont le statut de salarié, créé par le cdH sous cette mandature, qui doit être octroyé à tout.es les accueillant.es qui le souhaitent.

Ces lieux d’accueil doit être de qualité, et à fin de développer celle-ci, nous proposons de:

  • Créer une formation dans l’enseignement supérieur pour l’enfance et la gestion des milieux d’accueil et revoir celle de puéricult(eur)rices afin de répondre à l’évolution des besoins, notamment d’accueil inclusif. De plus, des liens plus étroits seront assurés entre l’enseignement et le milieu professionnel afin d’améliorer la qualité de la formation, notamment via les stages.

Votre avis est important ! Partagez vos idées, posez vos questions, interagissez - via le formulaire ci-contre.

Merci! 

  • Facebook
  • Icône social Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn Social Icône