La proximité, un atout en ville : je me déplace à pieds, à vélo, en tram....

 

Problème : un espace public mal partagé, tantôt dangereux, tantôt frustrant. Un manque d'offres alternatives pour ceux qui souhaitent faire l'effort.

 

Proposition : zéro tolérance pour les infractions qui mettent en danger les personnes : caméras sur les tram, flash fixes et mobiles, patrouilles actives à vélo. 

Proposition : simplifier la vie des usagers avec un seul ticket de transport en commun sur la zone Bruxelloise

Proposition : faire évoluer le régime des voitures de société afin de permettre un vrai choix de solutions de mobilité qui répondent le mieux à ses besoins. Limiter l'avantage aux véhicules les plus propres avec des normes qui ne sont pas basées sur les chiffres des constructeurs.

Proposition : faire évoluer les initiatives de transports partagés : voitures, vélos, trottinettes. Mais avec une législation stricte et logique. La région pourrait également entrevoir des partenariats favorisés avec des start-up Bruxelloises.

Proposition : optimaliser l'utilisation des parkings de dissuasion (Kraainem, Delta). Les navetteurs souhaitent les utiliser mais il y a trop peu de places.

En savoir plus : …

J’aime habiter en ville et je me déplace à vélo, à pieds ou en transport en commun. J’aime avoir accès, à proximité aussi bien à l’épicerie du coin, à un café sympa, à une bonne boulangerie, à un banc au soleil pour y lire un bouquin.

 

Cette proximité c’est l’atout de la vie en ville. En tant que mère, je profite de accessibilité pour mes enfants, les conduire à l’école à vélo.

Trop souvent, je suis révoltée par le peu de respect des espaces cyclables. Le stationnement en double file pratiqué allègrement est une réelle mise en danger pour les personnes.

 

Ca me met en colère, je veux zéro tolérance pour ces comportements irresponsables. 

Donner au vélo sa place dans le trafic nécessite un changement de mentalité chez certains conducteurs. 

 

Pour cette raison, je suis très favorable à la décision prise de réduire la vitesse à 30 km dans tout Schaerbeek (à l’exception des grands axes). C’est une décision importante pour la sécurité des piétons et des cyclistes : en cas de collision, le risque de décès de 45% à 50 à l’heure baisse à 5% !

Je vois aussi les véhicules partagés (voitures, vélos, trottinettes...) comme un plus pour les habitants de Bruxelles : ils élargissent les possibilités de déplacements et sont favorables aux budgets de déplacement des familles. Toutefois, il faut régulariser l'utilisation de tous ces outils afin que l'espace lui aussi, reste partagé de manière respectueuse pour tout type d'utilisateur.

Enfin, je remarque qu'une majorité de navetteurs souhaite vivement utiliser les parkings de dissuasion aux entrées de Bruxelles et de continuer leur route via les transports en commun. Mais le manque de place est cruel, forçant les gens à rentrer dans Bruxelles en voiture. 

Osons enfin pour Bruxelles un grand plan de mobilité ! 

Votre avis est important ! Partagez vos idées, posez vos questions, interagissez - via le formulaire ci-contre.

Merci! 

  • Facebook
  • Icône social Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn Social Icône